Le secteur médical attire bon nombre d’étudiants. C’est un domaine où l’on ne connaît pas de chômage, surtout avec le contexte de la pandémie actuelle. On recense plusieurs métiers dans ce secteur et tous sont utiles pour le bien-être et la santé des patients. Voici les formations que suivent quelques-uns des professionnels dans ce secteur pour exercer leur métier.

Les formations médicales (médecine)

Pour devenir médecin, il faut suivre des études qui durent 9 années minimum dans une faculté de médecine. La première année est appelée PACES ou Première Année Commune aux Etudes de Santé. Il est accessible via un concours très sélectif dont 30 % des candidats seulement sont reçus. Pour la deuxième et troisième année, il y a les cours magistraux, les travaux pratiques et les stages. Après la troisième année, les étudiants obtiennent le DFGSM, Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales. Ce diplôme est l’équivalent d’une licence bac +3. La quatrième, cinquième et sixième année est en externat. L’étudiant passe en stage à mi-temps en hôpital et compte 25 gardes par an. Avec ces 4 années d’études, il ne reçoit encore qu’une faible rémunération. Pendant cette sixième année, il obtient le DFASM (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales) qui est l’équivalent d’un master bac+5. Puis, il y a l’internat qui dure 3 ans pour ceux qui désirent continuer et devenir médecins généralistes.
Les étudiants qui veulent se spécialiser dans un domaine particulier doivent faire encore cinq ans de plus. L’étudiant passe la plupart de son temps en stage dans les hôpitaux tout en continuant de suivre des enseignements théoriques. Il peut, en fin d’études, rédiger une thèse de recherche qui débouche sur un DE ou Diplôme d’État ou sur un DES (Diplôme d’État Spécialisé de docteur en médecine). Enfin, les médecins déjà en activité se forment via les formations DPC pour approfondir leurs compétences.

Les formations paramédicales

Pour être infirmier, le cursus s’effectue après le bac et dure 3 ans. Il y a les cours en travaux dirigés et les travaux pratiques avec des notions en biologie, en pharmacologie, etc. et des stages. À la fin, on décroche un diplôme DE ou Diplôme d’Etat Infirmier.
Pour être kinésithérapeute, il faut compter une formation de 4 ans. Les formations se divisent en 2 cycles, dont le premier est consacré à l’ingénierie de la kinésithérapie et aux savoirs transversaux. Le second est axé au pré-emploi (approfondissement, préparation aux exercices).
Pour être orthophoniste, il faut suivre des études de 5 ans après le bac dans des centres spécialisés rattachés à la faculté de médecine. En fin d’études, on obtient le grade master et un certificat de capacité d’orthophoniste.
Pour être aide-soignante, il faut suivre une formation de 10 à 18 mois et effectuer plusieurs stages pour obtenir un DEAS ou Diplôme d’Etat d’Aide-soignante de niveau V. Ces formations permettent d’apprendre la bonne manière d’accompagner au quotidien les patients ainsi que les règles d’hygiène et de soins. Ces études sont accompagnées de stages qui s’effectuent dans diverses structures comme le service chirurgie, de psychiatrie, les résidences pour personne âgée, etc. A noter qu’il y a des évaluations tout au long de la formation et ce sont ces évaluations qui conditionnent l’obtention du diplôme.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *