Vers l’âge de 50 ans, toute femme se rapproche de sa phase de ménopause. Elle se caractérise par l’arrêt définitif des menstruations ainsi que celle des ovaires. Ce changement peut engendrer des modifications corporelles et des fluctuations de l’humeur. C’est un moment qui est difficile à vivre surtout s’il est accompagné d’une prise de poids soudaine. Voici alors tout ce qu’il faut savoir sur ce phénomène.

Les manifestations des changements corporels

Durant la phase de ménopause, la sécrétion d’œstrogènes et de progestérone dans le corps s’arrête définitivement. Cela va provoquer une perte de masse musculaire importante ainsi que celle de la masse osseuse. C’est un phénomène, qui expliqué par une grande dépense d’énergie dus aux changements corporels.
D’un autre côté, il y aura une installation de masse graisseuse dans certaines parties de l’organisme, mais qu’on retrouve le plus souvent au niveau de l’abdomen. Dans certains cas, on retrouve des troubles intestinaux tels que la constipation et les ballonnements. Il est également possible de ressentir un effet de rétention d’eau. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que ces changements se manifestent différemment d’une femme à l’autre.

Les gestes pour y faire face

Tous ces changements demandent un rééquilibre, dans les habitudes de vie. Puisqu’il y a la présence d’une perte de masse musculaire, il est essentiel d’entreprendre des activités pour stimuler les muscles. L’alimentation doit elle aussi être ajustée, en y introduisant de bonnes protéines.
Si des troubles gastriques et intestinaux se font ressentir, le premier geste à faire est de boire une quantité suffisante d’eau au quotidien. Les aliments faibles en calories sont à privilégier, tout en y ajoutant une grande quantité de fruits et de légumes. Il est donc important de faire attention à son alimentation. Si besoin, il est conseillé de faire appel aux conseils d’un nutritionniste.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *