Les cystites ou infections urinaires engendrent des symptômes souvent gênants. Pour soulager ces symptômes et éradiquer l’infection, il est essentiel de trouver des solutions rapidement. Mais que faire ? Voici nos solutions.

Adopter une bonne hygiène de vie

La première chose à faire pour diminuer les symptômes de l’infection urinaire est de boire beaucoup d’eau, 1,5 litre par jour. Ainsi, vous allez uriner beaucoup et éliminer petit à petit les bactéries qui causent l’infection. En buvant beaucoup d’eau, vous nettoierez automatiquement votre vessie et votre urètre.
Ensuite, vous ne devez jamais vous retenir lorsque vous avez envie d’uriner, car c’est nocif pour la santé et cela favorise la reproduction des bactéries dans l’urine.
Pour éviter l’infection urinaire, vous devez aussi équilibrer votre alimentation afin d’éviter la constipation.
Puis, utilisez un savon de toilette simple et n’oubliez pas de vous essuyer d’avant en arrière après chaque urine.

Prendre des antibiotiques

Si malgré l’adoption de ces quelques règles d’hygiène, les symptômes persistent, vous pouvez démarrer un traitement efficace contre votre infection. Habituellement, les médecins recommandent du Cotrimoxazole ou de la nitrofurantoïne. Certains préconisent aussi de l’antibioprophylaxie postcoïtale ou de l’antibioprophylaxie.

 

D’autres traitements contre l’infection urinaire

Pour traiter les cystites, vous pouvez également prendre des œstrogènes locaux afin de corriger le déséquilibre hormonal qui provoque la réduction de la flore vaginale et de l’épithélium vaginal, et qui accroît le pH vaginal. À noter que le déséquilibre hormonal favorise le développement des microbes du périnée, et donc les infections.
Vous pouvez aussi adopter des traitements naturels pour lutter contre l’infection urinaire. Pour cela, nous vous conseillons la canneberge qui renferme de la proanthocyanidine de type A. Elle aide à prévenir la fixation de certains microbes sur la paroi de la vessie. Actuellement, on trouve de la canneberge en comprimé ou en sirop vendus dans les pharmacies et les grandes surfaces. Toutefois, il ne faut pas en abuser, car la dose recommandée est de 36 mg par 24 heures.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *