La plupart du temps, on a tendance à confondre la mutuelle et le complémentaire santé. Si leur finalité est de compléter les remboursements qu’on peut obtenir de la sécurité sociale, que ce soit en partie ou en intégralité, il faut aussi connaître leur différence pour choisir avec pertinence le type de contrat dont on a besoin.

Quel est le but qui différencie une mutuelle d’un complémentaire santé ?

L’assurance maladie et la sécurité sociale ne couvrent qu’une partie des charges des assurés. Pour pouvoir couvrir pleinement les éventuels accidents et imprévus sur leur santé et celle de leur famille dans ce cas, les assurés doivent se positionner sur des solutions de couvertures annexes comme la mutuelle santé et/ou le complémentaire santé. Pour le complémentaire santé, en plus d’avoir la possibilité d’être pris en charge sur les problèmes de santé, l’assuré peut également souscrire à d’autres garanties associées à son habitat, à son auto, etc. Concernant la mutuelle, c’est une solution à part qui n’est pas associée à l’assurance santé. Cependant, pour les deux dispositifs, il faut noter que leurs applications sont régulées par l’Autorité de Contrôle des Assurances et Mutuelles. Le principe de fonctionnement des deux solutions est également le même que ce soit au niveau du paiement des cotisations ou du système de remboursement des frais occasionnés par une consultation médicale non prise en charge par l’assurance ou la sécu.

Quelle est la différence entre une mutuelle et un complémentaire santé ?

Lorsqu’on parle de mutuelle, il s’agit surtout d’un groupe à but non lucratif où tous les membres qui le forment participent aux activités. Ils peuvent prendre part à l’Assemblée générale de la mutuelle pendant laquelle un conseil d’Administration est élu. C’est-à-dire qu’elle fonctionne comme une association qui se base sur une solidarité. On doit de ce fait, devenir membre de la mutuelle, moyennant une cotisation annuelle ou mensuelle pour se voir rembourser des frais médicaux qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Ce sont surtout les entreprises qui optent pour cette solution afin d’assurer la couverture santé de leur salarié. En ce qui concerne le complémentaire santé, il s’agit d’une branche rattachée à un établissement d’assurance. Il sert également pour couvrir les frais qui ne peuvent pas être supportés par la sécurité sociale, mais demande l’application d’une convention spécifique. L’assuré doit demander une carte vitale qui sera à présenter lors du paiement d’une consultation. Informatiquement, les coordonnées de cette carte seront transmises à la sécurité sociale qui remboursera sa part selon un pourcentage défini. Le reste va être pris en charge par le complémentaire santé.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *